Menu du site

Nature Humaine
Survivalisme>Catastrophes naturelles de Nibiru>1er passage de Nibiru

Première version: 2014-10-27
Dernière version: 2016-12-12

1er passage de Nibiru 2016

Sommaire de la page


Préambule

Rappel des avertissements préalables sur les sources des infos de cette partie.

Il s'agit ici de prévisions. Elles sont donc données de manière approximatives, même si j'affirme les choses comme des faits accomplis et avérés (je ne vais pas écrire "il devrait se passer ça", "peut-être aussi ceci" ... à chaque phrase)! Le futur n'est pas écrit, les dégâts restent inconnus.

En quoi va consister le premier passage de la planète Nibiru?

Ce qu'on appelle le passage de Nibiru se fait quand Nibiru traverse le plan de l'écliptique terrestre et coupe son orbite. Le magnétisme des 2 planètes arrête progressivement leur rotation propre respective, puis la gravitation de Nibiru provoque un "saut" de cette dernière hors de cette position d'équilibre temporaire, relâchant d'un coup toutes les tensions accumulées. C'est ce relâchement brutal qui provoque les plus gros dégâts.

L'approche de Nibiru a déjà généré depuis 1996 des catastrophes naturelles qui iront crescendo. Le passage lui-même engendrera des catastrophes naturelles qui vont détruire une bonne partie de notre civilisation, et jusqu'à 3 milliards de personnes.

Ces passages ont lieu tous les 3 600 ans. Ils ne sont pas d'égales intensité (dépend de la position relative des planètes entre elles et de la solidité lors du passage de la croûte terrestre). Le dernier passage fut relativement soft, même s'il a quand même provoqué l'effondrement de la civilisation égyptienne (ramsès 2, fuite de moïse, les 10 plaies d'Egypte) qui ne s'en est jamais remise. En -8 500, elle a provoqué ce qui est mémorisé comme le déluge, qui a détruit la civilisation Annunaki.

Au menu des catastrophes, gros bombardement météoritique, séismes et tsunamis provoqués par le pole-shift (déplacement très rapide des plaques continentales), typhon généralisé sur toute la planète.

Le passage 2016 devrait être plus dévastateur que le déluge biblique de -8 500.

Déroulé des évènements

Tout va commencer en septembre 2016, s'amplifier dès octobre 2016, pour l'apothéose en décembre 2016.

Vacillement de l'axe intense comme avertisseur

28/08/2016 : suite à l'absence de réaction du public, les ET, qui ont freiné la rupture de New Madrid depuis février 2016 pour faciliter l'annonce par Obama (annonce échouée), relâchent progressivement leur intervention. Il faut aussi empêcher les élections US d'avoir lieu pour empêcher le mauvais clan illuminati de mettre la main sur les organismes US (Clinton au lieu d'Obama, plus modéré). Les ET seront obligés de laisser se faire un vacillement intense de l'axe terrestre, qui va provoquer des tsunamis (maxi 30 m de haut sur les côtes océaniques) de portée mondiale, ainsi que plusieurs séismes relâchant les contraintes accumulées (ce qui va diminuer l'intensité du séisme final). A cette occasion, les centrales comme le Blayais pourraient bien rentrer en fusion.

Si avant le 23 septembre :

- Hillary Clinton meurt ou New Madrid se déclenche (permettant d'annuler les élections US)

- et que l'annonce de Nibiru est faite,

ce tsunami avertisseur n'a plus lieu d'être.

Les ET préfèrent des centaines de miliers de morts pour ce coup-ci que des millions de morts non préparés 1 mois plus tard.

Si le tsunami avertisseur doit avoir lieu, un des signes avertisseur sera le soleil qui ne sera plus a sa place, le tsunami arrivant quelques heures après avec l'inertie.

Quoi qu'il en soit, nous gagnons donc 1 mois d'avance sur la préparation (à l'origine, les grosses catastrophes ne laissant plus le doute sur l'existence de Nibiru se produisaient 2 mois avant).

Problèmes flagrants 2 mois avant le passage

La catastrophe annonçant les 2 mois avant le passage sera énorme (si elle n'est pas produite 3 mois avant, c'est à dire avant fin septembre).
Les catastrophes vont ensuite s'amplifier chaque jours. De nombreux pays seront d'ores et déjà anéantis, les approvisionnements mis à mal.

On peut penser aux 3 fragilités de la croûte terrestre restantes, le moyen-orient Turquie (va tout raser dans la région, effets jusqu'à Nice dans le bassin méditerranéen), les failles de New Madrid, de San Andreas et des cascades aux USA, suivies de très près par la faille atlantique (tsunamis de plusieurs dizaines de mètres sur les côtes atlantiques sans secousses annonciatrices, indépendants des séismes provoqués par le vacillement journalier de l'axe).

Durant tous les évenèments les chutes de météorites (nuage entourant Nibiru), le volcanisme et les tempêtes dues au vacillement de la planète seront plus fréquents et intenses.

Anomalies s'amplifiant - 2 à 3 semaines avant le passage

Apparition progressive de nibiru jusqu'à son zenith

Pendant 2 à 3 semaines, Nibiru (seconde lune rouge sombre / rouille) apparaitra au coucher du soleil en bas à droite du soleil, progressivement jusqu'à un maximum (un peu plus grosse que la lune). Visible de jour uniquement, plus facilement quand le soleil se couche ou se lève (la luminosité solaire est alors réduite). Nibiru reste peu lumineuse, il restera difficile de la voir.

Par contre on verra de plus en plus de soleils doubles, dûs à une déviation des rayons lumineux du soleil par le nuage d'HydroCarbures de Nibiru.

Eclipse du soleil par Nibiru

Pendant 2-3 jours Nibiru passera devant le soleil, provoquant une longue éclipse.

Cette période d'éclipses anormale ne devra pas être confondue avec les 72 heures d'obscurité qui auront lieu 2 semaines plus tard (qui eux seront dûs à l'arrêt de la rotation de la croûte terrestre).

Ralentissement de la rotation terrestre

Dans le même temps des 2 à 3 dernières semaines, se produira un ralentissement de la rotation terrestre. Les journées seront de plus en plus longues (plus de 24h).

Vacillement terrestre

En même temps que la terre ralentit, ses pôles géographiques bougent tout au long de la journée (par exemple la France est trop au nord la nuit et trop au sud le jour), et dessinent en 1 jour une trajectoire en forme de 8 (au lieu de rester fixes en un point). Plus le temps va passer plus le 8 va être grand et plus nous aurons des soucis de météo chaotique, de vagues de submersion sur les côtes suite au brassage des océans, inertes par rapport au vacillement des plaques continentales (le continent se déplace, mais pas l'eau). A un certain moment, ces 8 vont créer des mini marées journalières anormales.

Arrêt de la rotation terrestre - 72h

Le ralentissement de la rotation terrestre sera au maximum quand Nibiru sera au plus proche de la Terre (sa clarté et sa taille n'augmentera plus). La terre va s'arrêter de tourner pendant 72 heures (à plus ou moins 24h près). Il en résultera 3 jours de nuit ou 3 jours de journée suivant l'endroit où l'on est sur terre. La France devrait être côté soleil.

Le soleil se lève à l'ouest - une semaine

Comme Nibiru continuera d'avancer, ce ne sera pas réellement un arrêt, mais une lente rotation en sens inverse du sens habituel. Certaines parties du globe verront par exemple le soleil se lever à l'ouest (mais un lever de soleil qui dure 1 semaine au lieu de quelques minutes).

Nibiru s'éloignera / décroîtra dans le ciel.

Basculement des pôles géographiques - 24 heures

Ce n'est qu'à ce moment là (après une semaine de rotation inverse très lente de la croûte terrestre) qu'il y aura le déplacement rapide de la croûte terrestre vers sa nouvelle position, accélération progressive, vitesse maxi de déplacement pendant une heure (hauteur tsunami maximum), puis décélération progressive, le tout sur 24 h.

C'est ce basculement qui va générer les plus grosses catastrophes (tremblement de terre généralisés immédiat, tsunamis pendant et après le pole-shift, ouragans dans l'heure qui suit le repositionnement).

La rotation se la terre repart progessivement dans le bon sens.

Catastrophes décroissantes durant 50 jours

Il faudra quelques jours après le pole-shift pour que le climat se calme, et la planète Nibiru s'éloignant de la terre, les catastrophes rencontrées 50 jours avant continueront à se produire 50 jours après, mais de manière decrescendo ce coup-ci.

Résumé du passage sous forme graphique

calendrier des 50 derniers jours

Le passage se fera au moment d'un maximum magnétique. Le calendrier ne nous montre que la fin de ce cycle magnétique, quand les catastrophes vont atteindre leur maximum. Les jours précédents du trimestre n'ont pas d'intérêt particulier, parce que le ralentissement de la Terre sera plus difficile à percevoir.

60 jours au maximum et 50 jours au minimum avant la dégringolade, il devrait se passer un événement très marquant qui ne nous laissera aucun doute sur le début du compte à rebours des 2 mois avant le passage. Harmonyum fera tout pour nous prévenir à ce moment là, si la censure d'internet n'a pas déjà commencée, ou si le disfonctionnement de trop de serveurs ne créent un engorgement du réseau, ou si les serveurs Facebook ne sont pas HS.

Aspect de Nibiru vue de la terre

Cette partie à déjà été traitée dans la page sur les 2 mois avant le passage.

Avant le passage

Le risque est que Nibiru ne sera visible qu'au dernier moment, c'est à dire quand elle sera très proche de la Terre. Quand Nibiru croisera notre orbite, la terre va être "aspirée" par le champ magnétique de Nibiru et va sortir de sa trajectoire. C'est ce qui explique que Nibiru va arriver comme un voleur.

Avant le croisement, notre seule chance de l'observer sera qu'elle sera assez proche pour éclipser une partie de la lumière solaire, mais aussi assez proche pour qu'on puise apercevoir un croissant (une fine partie de sa face éclairée). Un croissant rouge, qui prendra au départ la forme d'une petite tâche rouge (avec possibilité d'une croix rouge autour par effet d'optique de l'atmosphère) puis grandira pour devenir une tâche flanquée de 2 "cornes" lumineuse pour enfin atteindre sa taille maximale (de la même taille qu'un croissant de notre lune mais rouge).

Ce croissant se remplira pour enfin nous montrons une moitié de disque au moment du passage de la planète sur la trajectoire terrestre.

La planète X est 4 fois plus massive que la Terre mais restera tout de même à bonne distance, si bien qu'on ne la verra jamais plus grosse que notre Lune (qui elle est bien plus petite mais beaucoup plus proche).

Après le passage

Après le passage, nous pourrons observer Nibiru de longs jours puisque elle nous montrera alors continuellement sa face éclairée.

Le croissant vu avant le passage enflera encore par la suite jusqu'à atteindre une forme de disque entier. Enfin, au fur et à mesure de son éloignement, ce disque diminuera en taille pour enfin disparaitre totalement.

Nibiru a une dizaine de gros satellites dont certains aussi gros que notre Lune et bien qu'aucune collision ne soit possible, nous pourrons également observer ces satellites.

Ceux-ci seront les plus visibles quand la planète sera au plus près de nous, si bien que nous pourrons oberver une multitude de "lunes" dans notre ciel. Les deux plus grosses seront la lune elle même et la planète Nibiru (qui est rouge), accompagnées de plus petites qui la suivront.

Ce sera un formidable mais effrayant spectacle si les nuages se dissipent!

Stade 1 : avant le passage, début de la visibilité de Nibiru (remplacez la lune par le soleil et mettez le à gauche de Nibiru). Petit croissant.

1

Stade 2 : Juste après le passage, Nibiru passe derrière la terre, le croissant va s'arrondir et diminuer en taille. Ses satellites peuvent être vus.

2

Stade 3 : Nibiru s'éloigne rapidement et est vue en entier (ronde).

3

Catastrophes lors du passage

Liste des catastrophes

C'est toute la croûte terrestre qui bouge, ce n'est pas le champ magnétique qui s'inverse.

On peut s'attendre à :

Le risque viendra de l'intensité de ces catastrophes, mais aussi de leur simultanéité (par exemple, il faudrait être dans une cave lors d'un ouragan, mais pas lors d'un séisme).

Mais détaillons tous ces points.

Arrêt de la rotation terrestre

Le rift atlantique étant riche en métaux magnétiques, il va se bloquer sur le champ magnétique de Nibiru. On sait donc que le centre de l'océan atlantique sera en ensoleillement maximal (Nibiru étant devant le soleil). La France et l'est des USA sera normalement exposé à 3 jours de soleil non stop. Ce sera l'inverse lors du second passage.

Les 3 jours d'arrêt de la rotation, pour la partie au soleil, commenceront à être très chauds, avant que l'atmosphère ne s'équilibre en créant des orages très violents. Il faudra plus prévoir un abri contre les pluies torrentielles que de la crême solaire.

Ces orages pourront commencer un peu avant l'arrêt de la rotation terrestre suite aux perturbations provoquées par le ralentissement.

La chaleur excédentaire des zones exposées plus longtemps au soleil sera ainsi répartie par les vents et la pluie.

Météorites

Elles sont liées au nuage de Nibiru. Ces chutes de météorites ont déjà lieu (les grosses boules de feu observées un peu partout sur terre) et leur activité à un pic autour du passage de Nibiru. En gros pendant les 10 ans entourant les 2 passages, avec des pics très importants lors du passage, l'activité météoritique est très importante.

Nous avons déjà traité ce point dans les catastrophes précédant le premier passage.

Tsunamis et inondations

Résumé

Principalement le jour du basculement des pôles, avec intensité maxi pendant l'heure ou le déplacement des plaques continentales sera à sa vitesse maximale.

Les continents se déplaçant très vite et les océans restant immobile, avec leur inertie les océans vont submerger les terres par un tsunami de 200 m à 500 m de haut localement sur les côtes (suite à l'escalade d'une colline par la masse d'eau par exemple), et 150 m de haut dans les terres.

Jusqu'à 1000 kms à l'intérieur des terres. Evidemment, les tsunamis perdent en hauteur au fur et à mesure qu'ils avancent dans les terres. Les hauteurs données sont celles d'arrivées sur la côte, elle diminuent graduellement avec la distance et selon les obstacles que la vague rencontre.

Il y aura aussi débordement de tous les volumes d'eau dans les terres, comme les rivières et les lacs.

Il peut aussi se produire des lacs de barrage, à savoir des glissements de terrain bouchant la sortie d'une vallée, et l'eau s'accumulant à l'intérieur.

Les barrages (naturels ou artificiels) vont lâcher sous l'effet des séismes, et toutes les zones en aval vont subir une vague de déferlement qui va tout raser sur son passage. A noter qu'en cas d'obstruction partielle en amont, suite à un éboulement, vous ne connaitrez pas forcément le danger et que quelques années après ce barrage naturel peut lâcher du jour au lendemain.

Lors du passage il y aura des orages avec des pluies diluviennes (c'est bien le mot!) qui vont aussi provoquer des inondations.

Explications

Les ET expliquent qu'avec l'inertie, les vagues sont déviées vers le haut, comme un tremplin. Elles peuvent aller alors beaucoup plus haut que leur hauteur initiale. C'est pour cela qu'un est conseillé d'être à 160 km des côtes. On parle de milliards de tonnes d'eau, c'est littéralement l'océan qui va déborder sur les terres à cause de l'inertie du basculement de la croute, et pas du tout un tsunami comme en Indonésie en 2004 ou au Japon plus tard. Ensuite rappelez vous qu'il y a des particularités locales, notamment pour les côtes atlantiques puisque la plaque ici va perdre de l'altitude, ce qui d'autant plus faire monter le niveau de l'eau lors des méga-tsunamis. Si les zétas donnent en général une hauteur à respecter de 60 mètres, c'est comme ils le précise un ordre de grandeur général et minimum. Pour la France les altairans ont augmenter cette marge à cause de la perte d'altitude globale de l'Europe de l'Ouest. En plus, la France étant à la fois avec une côte atlantique et une côte méditerranéenne, elle sera frappée par deux faces. Il existe des passages pour que les eaux méditerranéennes et atlantiques lors de ces tsunamis se rejoignent, notamment en longeant les Pyrénées. Ensuite, vous avez aussi des effets de goulot. L'eau qui se sera infiltrée dans les vallées fluviales lors des tsunamis ne s'évacuera pas. Or si les tsunamis viennent pendant la phase d'accélération de la croute, qui sera oblique, l'eau ne s'évacuera pas à la décélération, au contraire, une seconde vague va venir se rajouter à la première. sachant que les vallées formeront des goulots d’étranglement, une vague grimpant sur une autre, l'eau repoussée sur le cotés de la vallée va s'enfoncer loin et monter bien plus haut que sa base sur la côté, très loin dans les terres et bien plus encore que les 160 km de marge qu'on vous fait prendre. Si des chiffres sont donnés, c'est qu'ils ont été pensés et réfléchi par rapport à ces nombreux problèmes de dynamique, de perte d'altitude et de géographie.

Séismes

exemple

La France n'est concernée que par les séismes de rupture avec épicentre défini, c'est à dire classiques. Séisme 7.2 "classique", quelques batiments résisteront.

Il y aura d'abord les zones déjà actives actuellement, à ce titre la carte sismique de la France est une bonne indication.

nouvelle carte france

Au niveau mondial, de gros séismes sont encore sur le point de se produire, surtout dans les zones qui forment des verrous : le proche orient, l'Italie, l'Indonésie, L'Alaska et Vancouver, le mississipi , la Californie, l'Amérique centrale et plus particulièrement les Carraïbes.

En savoir plus.

Volcanisme

Tous les volcans actifs depuis moins de 10 000 ans peuvent se réveiller. De nouveaux volcans vont se créer à côté des volcans existants.

En France c'est la chaîne des Puys qui se réveille, et une possible éruption magmato-phréatique sur la région de Saint Eloy les mines.

Éviter de se trouver sous le vent des cendres volcaniques.

En savoir plus.

Nucléaire

En France, le gros danger est les centrales nucléaires. On ne sait pas les démanteler, et au bout de 3 mois sans intervention humaine le coeur explose et entre en fusion. Dans les 3 ans après le passage, toute la planète sera soumise aux radiations, et il n'y a pas grand chose à faire contre ça, normalement toute la vie terrestre et des planètes proches sera affectée. Il y aura des endroits pires que d'autres, il faudra se trouver à plus de 50 kms d'une centrale, et éviter de s'exposer tout de suite aux retombées nucléaires, de consommer des champignons et plantes à larges feuilles les semaines suivant les destructions de centrales, surtout si on est sous le vent.

La centrale du Blayais risque d'être submergée et de péter avant le passage (tsunami avertisseur).

D'après Harmonyum, il y a de grandes chances que ces centrales soient arrêté juste avant les évènements par le gouvernement, et que les ET nous aident en cas de coup dur, mais rien n'est joué.

certe europe

En savoir plus.

Risque Seveso

Le risque Seveso c'est un réservoir de gaz toxique qui pète et empoisonne l'air des environs, c'est une immense explosion comme AZF ou les 3 énormes boules de feu en Chine en aout 2015, des produits toxiques qui se déversent en amont dans la rivière qui passe près de chez vous, etc.

Pas de surprise, ils sont surtout localisés proches des grandes villes.

Voir les risques Seveso en France.

nord

sud

Kill Shot

Manipulation hiérarchiste

Il n'y aura pas de kill shot. Cette idée a été véhiculée pour pousser les gens à rester chez eux. Or c'est surtout ce qu'il ne faut pas faire, parce que le risque c'est justement de se faire écraser par sa maison à cause des séismes généralisés, ou noyés si cette maison se trouve en zone inondable (tsunami ou crue sévère).

Bizarrement, c'est ce qui arrangerait une certaine Elite que de se débarrasser du plus de population possible en lui disant de rester là où elle est, même si c'est la condamner à mort.

Cette idée, à mon avis, est celle partagée par les ET hiérarchistes qui cherchent à pousser les gens à des accès de désespoir et de colère. Quelle empreinte pensez vous que cela fera sur les âmes des personnes quand elles s'apercevront qu'elles sont mortes, trahies, par de très mauvais conseils, écrasées sous leur maison alors que les Elites seront au chaud dans leur paradis High tech en Afrique?

Exemple d'une NDE traitant de l'apocalypse

Louis Famoso ou vision de la fin des temps.

Le récit de Vie Après la Mort, 1963

Source : https://effondrements.wordpress.com/2012/05/28/e-m-i-nde-de-louis-famoso-ou-vision-de-la-fin-des-temps/ mélangé avec une autre traduction plus complète, http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/new-description.html

Louis Famoso, au cours d’une expérience de mort imminente (EMI) eut une vision de la fin des temps. Néanmoins, il put voir que la vie sur terre n’allait pas s’arrêter pour autant, mais qu’elle allait être renouvelée. Extraits :

« L’Être répondit: “Tu vas voir ici les signes qui amèneront la Récolte. ».

Je vis alors apparaître des images, comme sur des écrans de télévision. J’y ai vu des scènes d’hommes en uniforme, tuant d’autres hommes en uniforme. Il y avait aussi des milliers d’hommes en civil, tuant des milliers d’hommes en civil de différents pays, différentes religions, différentes armes et de différentes décennies. l’Être me répondit « L’homme sera une proie pour l’homme, jusqu’à ce que l’homme prie pour l’homme. ».

Les visions me montrèrent ensuite de nombreuses inondations sur différents continents, à différentes saisons. Des centaines de vies, des hectares de cultures, des milliers d’animaux d’élevages ou sauvages flottaient. Après je vis des volcans tout autour du monde, entrant en éruption l’un après l’autre. La lave en fusion ensevelissait des villes, les gens et les animaux avec. Puis des tremblements de terre détruisaient des zones entières. Il y en avait un énorme en Amérique, la plupart des autres se situaient en Europe et en Orient. L’Être me précisa: « Ce que tu as vu se produira de plus en plus simultanément, en même temps que les plus grands péchés des hommes. »

Vision de millions de gens pleurant à cause de la dévastation de secteurs de New York. Je vis aussi un énorme tremblement de terre, de magnitude 8,6, dans un endroit appelé Eureka. Un radio amateur ou un speaker de la radio dirigeait des milliers de personnes émigrant de zones à désastres fréquents vers des endroits sûrs. Une station spatiale sembla tomber du ciel à cause d’une explosion interne. Et des missiles étaient simultanément tirés dans l’espace depuis plusieurs nations.

Il me fit voir le soleil en expansion qui crachait d’énormes boules de plasma, plus qu’il ne l’avait jamais fait dans le passé, en direction même du plan orbital des planètes. Je regardais les effets que ces éruptions avaient sur terre, une grande masse est passée près de moi, plus grande que toutes les planètes que je connaissais, tandis qu’elle passait, j’ai vu la terre osciller follement, comme une toupie en fin de giration. La rotation a cessé, puis elle a repris lentement tout en restant beaucoup plus inclinée.

Des nuages de cendre se propagèrent sur la terre. Quand ils disparurent, comme un morceau de métal cloué que l’on arrache, les océans se mirent à monter, d’abord dans le Pacifique, le long de la « ceinture de feu », puis ailleurs, de façon synchrone. Les eaux passaient sur les terres émergées qui se mirent à s’enfoncer sous la pression supplémentaire des eaux.

Mais quand cette pression réussit à compenser la modification de la rotation de l’axe de la terre, notre planète avait changé d’aspect. Elle semblait plus neuve, plus propre, plus belle avec des verts plus profonds et des bleus plus clairs.

Il y avait des gens sur cette terre, ils semblaient plus heureux et plus satisfaits, bien qu’ils aient paru vivre à la manière de nos peuples primitifs. Des villes, construites dans l’antiquité et submergées par les océans, étaient maintenant occupées par les survivants de ce nouveau monde. Des tribus s’unir à d’autres tribus pour former de petites nations. Il n’y avait plus de guerres, mais une paix et un bonheur authentiques.

L'être me demanda de faire connaître ce message aux autres habitants de la terre. Qu’il ne fallait pas désespérer quand tout cela allait survenir, car ce n’était pas la fin du monde. Qu’il fallait observer Orion pour connaître quand ces transformations allaient avoir lieu.

« Mais que se passera-t-il pour les habitants de la terre pendant ce changement ? » Lui demandais-je. L'être m’a répondu que tous seront relevés, certains seront enlevés (ou "élevés plus que d’autres et ne jouiront plus du monde physique" dans une autre version), tandis que d’autres seront laissés sur terre pour renouveler et reconstruire le physique, eux aussi seront d’une élévation plus grande que tous ceux qui vivent ici actuellement ! "

Exemple d'une prophétie traitant du passage de Nibiru

Le kill shot est une info donnée surtout par les prophéties côté clan égoïste avec retouche de l'église, d'où notion de supercherie sur cette info. D'après Harmonyum, il s'agirait d'une désinformation dans le but d'inciter les gens à rester dans leur maison pour y mourir écrasés sous les décombres suite aux séismes ou encore de ne pas voir le tsunami arriver.

Voici la prophétie 49 de Pierre Frobert, éditée en 1989 :

"Voici le jour de la colère l'étoile chevelue sera visible pendant 7 jours

le monde sera inquiet, aucune arme humaine ne pourra l'atteindre.

Cet ennemi qui vient des airs exterminera tous ceux qui sont voués au mal et épargnera les fils de Dieu. Ils formeront une nouvelle pépinière d'où sortiront des hommes meilleurs.

L'étoile chevelue heurte l'astre mort entraînant des flots de pierres énormes

l'étoile est en fer et en nickel Elle sera semblable à un autre soleil par sa grandeur

sa ceinture est puissante Ces lueurs rouges autour d'elle et voici qu'elle ricoche sur les couches de la terre mère et celle-ci bascule.

Des vents violents entraînant avec eux des gaz suffocants balaieront sa surface.

Les hommes s'effraieront aux bruits de la mer et des flots il y aura des raz de marée, l'eau montera, inondant les fleuves et les plaines. Le ciel deviendra noir, des pierres tomberont du ciel

Le sud de la France s'écroulera dans un bruit de tonnerre les montagnes danseront, le centre se réveillera avec tous ses volcans mais il tiendra.

L'énorme vague d'eau balaiera le nord de la France, l'Angleterre, l'Allemagne du nord, la Hollande, le nord de la Russie l'eau montera le long du Rhin et du Rhône partout la terre tremble Rome sera détruite et d'autres villes encore l'île des brigands s'enfoncera sous les flots et ce qui était champs de bataille dormira sous l'onde.

Raz de marée en Grèce, Moyen-Orient, Nord de l'Afrique il y aura de grands changements en Amérique du Nord les eaux des grands lacs canadiens s'écouleront dans le Pacifique.

Plusieurs régions des États-Unis seront touchées par les tremblements de terre et par l'eau. Surtout les côtes.

Une nouvelle terre apparaît, l'ancienne Atlantide un nouveau détroit à la porte de l'Amérique du Sud les îles du Pacifique, le Japon seront rayés de la carte un grand jugement en Asie.

Rien ne sera détruit ou brûlé sans nécessité. Ce que le feu n'aura pas atteint sera touché par les tremblements de notre mère la Terre, Dieu sera le Père.

Il y aura un seul troupeau une seule étable un seul berger.

Commencera le règne annoncé par le prophètes"

Enfoncement de terres dans la mer

Zone Pacifique

Une bonne partie du bord ouest de la plaque pacifique doit s'effondrer, ou plus exactement, cette plaque glisse sous l'Asie et, au fur et à mesure qu'elle avance, elle entraine le pacifique ouest vers le fond.

Les pays concernés sont plus particulièrement les îles indonésiennes, mais aussi tous les archipels se trouvant sur la "ceinture de feu" du pacifique. Cela inclus des territoires français (les Mariannes, la Polynésie, la Nouvelle Calédonie).

Cet effondrement entraine également des langues de terre connexes, notamment en Indochine.

Orogénèse : les montagnes jeunes grandissent rapidement

Les mouvements de plaques rapides entraineront la formation de montagnes accélérée (pas instantanée, plutôt un grandissement progressif de quelques dizaines de mètres par jour). C'est un phénomène qui existera sur des zones déjà connues pour être des montagnes jeunes (Alpes, Pyrénées, Himalaya, Cordillère des Andes). Pas de destruction d'habitation à prévoir, les soubassements de la ville de Machu Pichu ou des cavernes tibétaines, intialement à des altitudes plus basses, n'ont pas trop bougées lors de leur ascension, même si certaines parties de la ville se sont retrouvées plus hautes que d'autres parties.

Effondrement des deltas => tsunamis dans les mers intérieures

Par rapport au passage que nous allons subir bientôt, le delta de l'Euphrate et du Tigre ne devrait pas connaitre un effondrement comme lors du déluge de Noe parce que les plaques tectoniques vont, cette fois-ci, faire remonter le plancher du golfe persique qui va se retrouver à sec. Ce qui est intéressant, c'est que cela va aussi faire émerger les ruines les plus anciennes des annunakis sur notre planète, vestiges dont nous n'avions jamais eu accès jusqu'ici. Ce serait surement très instructif de les étudier, mais comme nous aurons d'autres problèmes à régler, cela m'étonnerait que des fouilles y soient menées avant longtemps.

Par contre, si la Mésopotamie ne va pas connaitre d'effondrement, cette fois c'est l'Egypte et le Nil qui vont en faire les frais. Ces écroulements de deltas alluvionnaires ne sont pas systématiques à chaque passage car il faut des millénaires pour que le poids accumulé soit suffisant pour déstabiliser la structure. La vague créée sera énorme et remontera la vallée du Nil sur des centaines de kilomètres. Les côtes méditerranéennes seront également touchées par ce tsunami supplémentaire, c'est pour cela qu'il faut voir large dans l'altitude de sa zone sûre (au moins rajouter 50 mètres, ce que j'ai fait quand j'ai donné les indications).

D'autres zones seront susceptibles de s'effondrer et pas seulement les deltas. La cité de Marseille en sera victime parce que la ville a été construite sur une langue de terre sédimentaire coincée entre des rochers massifs. Avec le tsunami et les séismes, cette langue de terre va glisser comme un glacier parce qu'elle n'est pas solidaire des bords rocheux. Là encore il convient de se méfier, cela produira une immense vague de submersion qui remontera dans les terres, même si elle ne sera pas aussi imposante que celle propagée par le delta du Nil. Tout est une question de proportion : plus la surface qui s'enfonce est grande, plus la vague est haute. Marseille ne représente qu'une toute petite surface de terre, on est bien loin de ce qui s'est produit en Mésopotamie lors du "déluge" qui a noyé tout le moyen Orient jusqu'en Turquie.

Variation brutale des températures

Un phénomène typique des masses d'air qui ne se comportent pas de façon normale, et cela, à cause du basculement terrestre. C'est exactement le même processus qui a tué des milliers de mammouths lors des deux derniers passages de la planète X, où la température est passée d'environ +15° à -45° : comme les fleurs trouvée dans les estomacs des animaux le prouve, ils étaient en train de brouter de l'herbe au printemps lorsque la température a chuté brutalement, les tuant et permettant ainsi à leur corps massif d'être congelé sans putréfaction en moins d'une heure. Cela arrivera, notamment lors du second passage de la planète X qui sera plus grave, notamment dans les zones qui deviendront les futurs pôles nord/sud géographiques. Ces deux zones sont la pointe est du Brésil et l'Inde (qui sera sous les eaux déjà).

En France, nous ne serons pas touchés par ce phénomène de refroidissement, mais par l'inverse, le climat devant devenir sub-tropical.

Page suivante

Lire la suite, évènements entre les 2 passages de Nibiru.

à suivre...


Retours aux menus supérieurs